JACQUES  VARENNES

 

 

Vrai nom : Louis Henri André.

Né à Mantes-la-Jolie (Yvelines)  le 8 novembre 1894.

Décédé à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) le 6 septembre 1958.

 

 

FILMOGRAPHIE

 

1909  Pauvre gosse, de Maurice Kéroul, avec Henri Desfontaines. (sous réserve)

1930  Les amours de minuit, d'Augusto Genina et Marc Allégret, avec Danièle Parola.

          Les vacances du diable, d'Alberto Cavalcanti, avec Marcelle Chantal.

          Fra Diavolo, de Mario Bonnard, avec Tino Pattiera.

1931  Le disparu de l'ascenseur, de Giulio del Torre, avec Jenny Luxeuil.

          Après l'amour, de Léonce Perret, avec Gaby Morlay.

1932  Conduisez-moi madame, de Herbert Selpin, avec Jeanne Boitel.

          Criez-le sur les toits, de Karl Anton, avec Simone Héliard.

1933  La maison du mystère, de Gaston Roudès, avec Blanche Montel.

1934  Le bossu, de René Sti, avec Josseline Gaël.

          Le petit Jacques, de Gaston Roudès, avec Line Noro.

          Une nuit de folies, de Maurice Cammage, avec Fernandel.

          Chansons de Paris, de Jacques de Baroncelli, avec Simone Bourday.

1935  Le bébé de l'escadron, René Sti, avec Michel Simon.

          Un soir de bombe, de Maurice Cammage, avec Alice Field.

          Brevet 95-75, de Pierre Lequim, avec Suzy Vernon.

          Jim la Houlette, d'André Berthomieu, avec Fernandel.

1936  Un de la légion, de Christian-Jaque, avec Fernandel.

          La joueuse d'orgue, de Gaston Roudès, avec Marcelle Géniat.

          Enfants de Paris, de Gaston Roudès, avec Lisette Lanvin.

          Concurrence, court métrage de Walter Kapps, avec Jeanne Helbling.       

1937  La tour de Nesle, de Gaston Roudès, avec Tania Fédor.

          Le fraudeur, de Léopold Simons, avec Ginette Leclerc.

          L'innocent, de Maurice Cammage, avec Madeleine Robinson.

          Un meurtre a été commis, de Claude Orval, avec Milly Mathis.

          L'affaire du courrier de Lyon, de Maurice Lehmann, avec Pierre Blanchar.

1938  Prince Bouboule, de Jacques Houssin, avec Georges Milton.

          Gosse de riche, de Maurice de Canonge, avec Madeleine Robinson.

          La rue sans joie, d'André Hugon, avec Dita Parlo.

          Le patriote, de Maurice Tourneur, avec Josette Day.

1939  Fric-frac, de Maurice Lehmann, avec Arletty.

          Pièges, de Robert Siodmak, avec Maurice Chevalier.

          Nadia, la femme marquée, de Claude Orval, avec Mireille Perrey.

          Saturnin de Marseille, d'Yvan Noé, avec Denise Bosc.

          Une main a frappé, de Gaston Roudès, avec Jeanne Boitel.

1940  Finance noire, de Félix Gandera, avec Marie Déa.

1941  La duchesse de Langeais, de Jacques de Baroncelli, avec Edwige Feuillère.

          Le destin fabuleux de Désirée Clary, de et avec Sacha Guitry.

          Péchés de jeunesse, de Maurice Tourneur, avec Harry Baur.

1942  Monsieur des Lourdines, de Pierre de Hérain, avec Claude Génia.

          L'ange gardien, de Jacques de Casembroot, avec Lucien Baroux.

          Ne le criez pas sur les toits, de Jacques Daniel-Norman, avec Fernandel.

1943  Echec au Roy, de Jean-Paul Paulin, avec Odette Joyeux.

          Les Roquevillard, de Jean Dréville, avec Charles Vanel.

          Vautrin, de Pierre Billon, avec Madeleine Sologne.

          La Malibran, de et avec Sacha Guitry.

1944  Paméla, de Pierre de Hérain, avec Renée Saint-Cyr.

          De Jeanne d'Arc à Philippe Pétain, documentaire de Sacha Guitry, voix uniquement.

1947  L'aigle à deux têtes, de Jean Cocteau, avec Edwige Feuillère.

1948  Le diable boiteux, de et avec Sacha Guitry.

1949  Orphée, de Jean Cocteau, avec Jean Marais.

1950  Caroline chérie, de Richard Pottier, avec Martine Carol.

          Meurtres, de Richard Pottier, avec Fernandel.

1951  La Poison, de et avec Sacha Guitry.

          Le chemin de la drogue, de Louis S. Licot, avec Jimmy Gaillard.

1953  L'affaire Maurizius, de Julien Duvivier, avec Daniel Gélin.

          Si Versailles m'était conté, de et avec Sacha Guitry.

          Mandat d'amener, de Pierre Louis, avec Frank Villard.

1954  Le rouge et le noir, de Claude Autant-Lara, avec Danielle Darrieux.

          Les diaboliques, de Henri-Georges Clouzot, avec Simone Signoret.

          Napoléon, de et avec Sacha Guitry.

1955  Une fille épatante, de Raoul André, avec Sophie Desmarets.

          Les carottes sont cuites, de Robert Vernay, avec Jane Sourza.

          Si Paris nous était conté, de et avec Sacha Guitry.

1956  Assassins et voleurs, de Sacha Guitry, avec Michel Serrault.

          Paris canaille – Paris coquin, de Pierre Gaspard-Huit, avec Dany Robin.

1957  L'étrange Monsieur Stève, de Raymond Bailly, avec Jeanne Moreau.

 

 © Yvan Foucart – Dictionnaire des comédiens français disparus.